murena2  murena3  murena4

Murena (cycle 1, tomes 2-4), de Jean Dufaux (scénario) et Philippe Delaby (dessins) – Dargaud, 1999 (tome 2), 2001 (tome 3), 2002 (tome 4).

Présentation de l’éditeur :
Tome 2 :
Rome, trois jours avant les ides d’Octobre. L’empereur Claude est mort, empoisonné par sa femme Agrippine, alors qu’il voulait la répudier pour épouser Lolia Paulina, mère de Murena. Néron, fils d’Agrippine, devient empereur. Sa mère lui ayant acheté les faveurs de l’armée et du sénat, elle croit pouvoir gouverner. Mais à dix-sept ans, Néron n’est déjà plus un enfant, et elle va l’apprendre à ses dépens. Britannicus, fils de Claude, a été écarté du pouvoir. Mais Pallas, pour se venger de Néron qui lui a enlevé Acté, son esclave préférée, remet à Britannicus un parchemin qui peut changer la face du monde : l’acte de répudiation marqué du sceau de son père, qui élimine Néron de la succession. Pendant ce temps, Murena recherche les assassins de sa mère tandis que Néron s’arrange pour régler le problème Britannicus.

Tome 3 : Britannicus est mort comme son père, l’empereur Claude. Empoisonné. Le testament qui aurait pu mettre fin aux ambitions de Néron n’est plus que cendres. Néron reste seul sur le trône de Rome. Seul ? Enfin presque. Dans l’ombre, sa mère, Agrippine, seconde épouse de l’empereur, a bien l’intention de faire ce qu’il faut pour  » mordre à ce fruit pourri qu’est le pouvoir.  » Le corps de Britannicus enduit de plâtre finit à peine de brûler sur un bûcher battu par la pluie que la lutte pour le pouvoir reprend de plus belle. Néron apprend de Locuste l’empoisonneuse comment Agrippine a fait assassiner Claude. Il la prend à son service. Agrippine riposte en faisant empoisonner l’empoisonneuse. Néron se sent si seul qu’il appelle auprès de lui sa tante, Domitia Lepida, bête noire de l’impératrice. Agrippine riposte en obligeant son fils à signer lui-même la condamnation à mort de Domitia.

Tome 4 : Rome, an 58. L’ombre des crucifiés s’étend sur l’empire tandis que tout Rome bruisse de rumeurs. Néron, le nouvel empereur aurait fait empoisonner son demi-frère, Britannicus. Agrippine, pour rentrer en faveur auprès de son fils serait prête à lui ouvrir sa couche. Néron n’aurait de pensées que pour Acté, la belle prostituée qu’il a arrachée à Pallas l’affranchi. Au palais justement, Néron charge Acté d’annoncer à Murena qu’il est pardonné et que rien ne s’oppose à son retour à Rome. Murena ne demande que ça, mais exige de son souverain la tête de Draxus, l’assassin de sa mère. Draxus qui a commis ce meurtre à la demande d’Agrippine… Néron imagine alors un plan machiavélique qui doit aboutir à la mort d’Agrippine. Il propose à sa mère de faire combattre Draxus contre un gladiateur choisi par Murena. Si Draxus gagne, la garde prétorienne qui veille jour et nuit sur la mère de l’empereur sera doublée. Si Draxus perd, la garde prétorienne sera supprimée.  » La meilleure des mères  » sent un piège implacable se refermer sur elle.

Mon avis : après voir lu le premier tome, il y a déjà quelque temps, j’ai enchainé ces trois tomes les uns après les autres, mais sans bouder mon plaisir. Il y a beaucoup de trahison, de vengeance et de complots dans ce premier cycle de Murena. Les personnages sont très intéressants, et on apprend bien des choses historiquement parlant. Je poursuivrai donc avec le cycle 2…

murena2p    Murena3p  Murena4p

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

Publicités