Recherche

blogaëlle

Mois

février 2014

Cézembre (première partie), de Nicolas Malfin – Dupuis, collection Air Libre, 2012.

cezembre

Saint Malo, août 1944 : alors que gronde la rumeur du débarquement américain, dont les troupes avancent inexorablement, combattant une armée allemande de plus en plus proche de la débâcle, le jeune Erwan, 18 ans, ronge son frein. Témoin de la mort de son père et de son oncle, victimes de soldats allemands, il rêve de rejoindre la résistance alors que couve le combat pour la libération de la cité. Seule la volonté de son grand-père, farouchement opposé à le voir risquer sa vie, le retient de franchir le pas. Mais lorsque l’un de ses meilleurs amis se fait tuer après être tombé dans une embuscade allemande, et qu’il apparaît que le responsable direct n’est autre qu’un de leurs amis d’enfance, il décide de se jeter dans la mêlée, à la veille de la bataille qui décidera du sort de Saint-Malo, et de sa libération. Un récit de guerre qui s’intéresse à un épisode intense et décisif de la libération, à travers la destinée de quatre adolescents pris dans le chaos de la guerre.

 

Je me suis lancée dans la lecture de ce premier tome (pour lequel je me souviens avoir totalement craquée en librairie sur sa couverture), en sachant que je faisais une belle erreur, car je n’ai pas la deuxième partie… Mais mon stock de « bd à lire » s’amenuise, et je me suis promise de ne rien acheter avant de les avoir toutes lues ! et donc je me retrouve dans de drôles de situations, comme lire un tome sans avoir la suite (ce qui est rarement mon habitude). bref, tout cela pour dire que je vais devoir patienter avant de retrouver ewan et tous ces personnages attachants, cette intrigue passionnante, cette histoire de saint-malo sous occupation allemande, et ce graphisme travaillé, ce dessin précis, ces couleurs ! J’ai tout aimé dans cézembre, et pas seulement parce que je suis bretonne ! un véritable coup de cœur, dès le premier tome !

 

 

 

 

Publicités

Le mec de la tombe d’à côté, de Katarina Mazetti – Babel, 2009.

lemecdelatombe.inddDésirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d’à côté, dont l’apparence l’agace autant que le tape-à-l’œil de la stèle qu’il fleurit assidûment.  Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s’en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d’autodérision. Chaque fois qu’il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis… C’est le début d’une passion dévorante. C’est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d’amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.

 

Drôle de lecture que fut pour moi celle de ce roman. Je n’ai pas souri ni ri autant que je le pensais en débutant ce livre. j’ai aimé les premières pages, puis je me suis ennuyée souvent, avant d’être à nouveau séduite par l’histoire dans ses dernières pages. cette histoire d’amour entre ces deux personnes si différentes, que tout oppose en apparence, m’a surprise. j’avais ce livre depuis longtemps dans ma pal, et j’avoue que je ne m’attendais pas à cela. vraiment pas. désirée et benny sont deux personnages auxquels je ne me suis pas du tout attachée. mais leur petit bout d’histoire commune, leurs questionnements, leur rencontre et leur séparation, tout cela m’a un peu touché.

Les autres gens (#02), collectif sous la direction de Thomas Cadène – Dupuis, 2011.

Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissableinsoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

gens

À partir d’une trame de soap-opera contemporain, Thomas Cadène a initié sur le web l’une des œuvres collectives les plus étonnantes du moment, en fédérant toute une génération de dessinateurs blogueurs. Avec sa narration feuilletonesque au croisement de la BD et du manga, sa totale liberté graphique et son rythme quotidien, le webfeuilleton « Les Autres gens » développe jour après jour une approche à la fois novatrice et très premier degré du medium BD. La série ose l’amour, les larmes et les drames petits et grands. Elle révèle aussi les meilleurs talents d’aujourd’hui, primés et honorés dans tous les festivals (Bastien Vivès, Nicolas Nemiri, Kris, Aseyn, Vincent Sorel, Thomas Cadène et tous les autres). Chaque jour un nouveau chapitre est mis en ligne, depuis le mois de mars 2010. L’équivalent pour la seule année 2010 de 1400 pages de BD, dont les qualités graphiques et scénaristiques ont été salué par une presse enthousiaste ! La diffusion web continue quotidiennement, et les albums « rediffusent » les épisodes, mois par mois, à la manière dont les séries tv connaissent une première diffusion sur des chaines câblées, puis sont repris sur les chaines généralistes.

 

La suite du #01… Toujours aussi captivant de suivre ces personnages, d’en découvrir d’autres. Toujours aussi troublant de passer d’un dessin à un autre (j’ai toujours mes préférés !). Il me faut le #03 !

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

Le tueur (tome 1), de Matz (scénario) et Luc Jacamon (dessin) – Casterman, 1998.

Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissableinsoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Le-tueur-tome-1

Long feu est l’autobiographie d’un tueur professionnel. Un homme solitaire et froid, méthodique et consciencieux, qui ne s’embarrasse pas de scrupules ni de regrets. Alors qu’il guette sa prochaine victime, nous partageons ses pensées, nous apprenons à le connaître, nous découvrons sa vie à travers de nombreux flash-back. Plus l’attente dure et plus il s’énerve, il nous entraîne dans des abîmes de violence, jusqu’à l’explosion finale. Mais les cartes seraient-elles truquées ? Gare aux éclaboussures…

Dans ce premier tome de la série, on découvre planche après planche cet étrange personnage, un tueur peu sympathique et dépourvu du moindre état d’âme, qui parle beaucoup de lui-même, de sa vie, de ce qu’il a fait dans le passé. Certains de ses propos font un peu cliché, mais on apprend énormément de choses sur lui grâce à ce tome introductif. A aucun moment je me suis lassée de ce monologue. En fait, j’ai été très intriguée par ce personnage dès les premières pages. Avec une mention très spéciale pour les dessins et les couleurs.

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :