juste

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend…

Merci beaucoup Christine pour ce nouveau prêt !

Dans Juste avant le bonheur, on se retrouve face à une histoire touchante, bouleversante, parfois triste, parfois difficile à lire, mais une histoire qui tend tout de même vers l’espoir. Cependant, mon bilan est ambivalent… J’ai été très touchée par l’intrigue, mais pas vraiment (et c’est étrange en y pensant) par les personnages, tous pourtant très bienveillants. Pour tenter de résumer mon ressenti à la fin de cette lecture, j’hésite entre le trop-de-bons-sentiments-pour-être-honnête-et-crédible, et le juste-bon-dosage-pour-émouvoir-sans-tomber-dans-la-mièvrerie. Etrange sentiment donc… Ce livre est presque un coup de coeur, si je n’avais pas lu d’autres livres de cet auteur avant…

Publicités