sept

Deux voleurs sans envergure, qui survivent tant bien que mal de leurs larcins, se font abordés par deux nains. Ces derniers souhaitent faire usage de leurs talents dans le cadre d’une mission risquée, mais très lucrative : s’emparer du fabuleux trésor de leur peuple. Pour mener à bien cette expédition, ils ont besoin des deux hommes mais aussi d’un colosse capable de transporter le butin et de deux féroces… orcs !

Ce tome de la série Sept est très orienté fantasy, que j’apprécie moyennement. J’ai peu aimé le coup de crayon de Jérôme Lereculey. L’intrigue de David Chauvel m’a plu, mais je ne garderai pas un souvenir impérissable de ce volume.

 

3

7

Publicités