Recherche

blogaëlle

Mois

avril 2015

Sept survivants, de Luca Blengino (scénario) et Denys (dessin) – Delcourt, 2011.

 sept

Alpes françaises. Déroutée par une averse de neige une voiture entre dans un tunnel routier. A son bord, un neurologue réputé, sa femme, et son frère. Non loin derrière, un inspecteur des stups, lancé à la poursuite d’un couple de dangereux criminels pénètre dans le même tunnel. Sans le savoir, tous se dirigent droit vers un piège infernal, qui les conduira au-devant de leurs pires cauchemars.

Les tomes de cette série me plaisent de moins en moins. Celui-ci n’a pas relevé le niveau. Un tunnel dans lequel se retrouvent enfermés et obligés de rouler en rond sept personnes. Des zombies qui débarquent. Une histoire bâclée. Le graphisme n’a rien de particulier. Bref, je n’en garderai pas un grand et long souvenir.

 

sept3

sept5

sept10

Publicités

Odette Toulemonde et autres histoires, de Eric-Emmanuel Schmitt – Le Livre de Poche, 2009.

odette

Huit récits, huit femmes, huit histoires d’amour. De la petite vendeuse à la milliardaire implacable, de la trentenaire désabusée à une mystérieuse princesse aux pieds nus en passant par des maris ambigus, des amants lâches et des mères en mal de filles, c’est une galerie de personnages inoubliables qu’Eric-Emmanuel Schmitt poursuit avec tendresse dans leur quête du bonheur.

8 nouvelles, simples, parfois touchantes, parfois surprenantes. 8 nouvelles qui racontent les tranches de vie de plusieurs femmes, des moments du passé, d’autres plus contemporains. La plume de l’auteur est légère. Ces nouvelles sont agréables à lire. Mais rien de plus. Sinon peut-être juste l’envie de voir un jour le film à l’origine de la nouvelle « Odette Toulemonde »… Je trouve très étrange d’écrire une nouvelle à partir d’un film, et cette adaptation littéraire m’intrigue quelque peu.

Harry Potter et la coupe de feu, de J. K. Rowling – Folio junior, 2007.

harry

Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d’un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit… Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des évènements les plus dramatiques qu’il ait jamais eu à affronter.

Ce tome marque clairement un tournant dans la saga Harry Potter. Il est bien plus sombre, plus triste et plus tendu que les précédents. Harry grandit, et il est bien agréable de le sentir moins naïf dans un sens. Les épreuves traversées ici sont assez terribles, et l’on sent déjà que le personnage gagne en maturité, se durcit un peu, et que l’enfant s’efface petit à petit, pour devenir un adolescent et déjà presque un adulte. J’ai beaucoup aimé ce tome, car il est plus profond et plus complet je trouve. On sent que la tension monte dans le monde des sorciers. Et surtout que l’avenir sera bien différent maintenant. Il y a, de nouveau, deux camps clairement opposés : ceux contre Voldemort, qui feront tout pour l’arrêter ; et ceux pour Voldemort, qui l’aideront pour finir enfin ce qu’il avait commencé il y a treize ans… Le seul petit bémol pour moi est de retrouver plus ou moins dans chacun des tomes le même schéma de construction. J’espère que ce sera différent dans le prochain.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :