aristote

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

Encore un coup de coeur ? Presque ! Qu’il est bon de lire ! Après Amours, j’ai eu la chance de lire ce roman, et le bonheur de vivre à nouveau une très belle expérience de lectrice, à laquelle il ne manque pas grand chose pour basculer vers un coup de coeur. Peut-être est-ce l’écriture qui, selon moi, ne porte pas assez cette touchante histoire. Mais pour le reste, je n’ai pas boudé mon plaisir. J’ai été complètement séduite par tous les personnages, que ce soit Aristote et Dante, bien sûr, mais aussi leurs parents. Il y a tant de chaleur, d’amour, de bons sentiments qui émergent de ces pages qu’il est, je pense, impossible de rester insensible, de ne pas être touchée, et, au final, complètement séduite par cette histoire. Je vous recommande chaudement ce livre !

Publicités