Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment… Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… à cet Autre-Monde.

Et bien, je préfère plus la plume de Maxime Chattam quand il écrit pour les adultes, que celle pour la littérature jeunesse / ado ! Ce roman fut loin d’être agréable à lire. Côté intrigue, j’ai eu la désagréable et forte impression, dès le début (et elle ne m’a plus lâché), de lire une bien pâle copie (voire un plagiat…) de la bd Seuls, notamment, mais pas seulement, tant on retrouve dans ce tome 1 des événements, des postures, des intrigues déjà lus ailleurs. De quoi être bien déçue en fermant ce roman une fois la lecture achevée (oui, quand même).

Publicités