Sur le parking d’un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur ses chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable. Laurent, en tenue de sport, a remis de l’ordre dans sa voiture. Il s’apprête à rejoindre femme et enfants pour le dîner. Avec Solange, rencontrée au lycée, la complicité a été immédiate. Laurent s’est longtemps abandonné à leur bonheur calme. Sa vie bascule quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois dans le foyer qu’ils ont bâti ensemble. À son retour, Solange trouve un cheveu blond… Léonor de Récondo va alors suivre ses personnages sur le chemin d’une transformation radicale. Car la découverte de Solange conforte Laurent dans sa certitude : il est une femme. Reste à convaincre ceux qu’il aime de l’accepter. La détermination de Laurent, le désarroi de Solange, les réactions contrastées des enfants – Claire a treize ans, Thomas seize –, l’incrédulité des collègues de travail : l’écrivain accompagne au plus près de leurs émotions ceux dont la vie est bouleversée. Avec des phrases limpides et d’une poignante justesse, elle trace le difficile parcours d’un être dont toute l’énergie est tendue vers la lumière. Par-delà le sujet singulier du changement de sexe, Léonor de Récondo écrit un grand roman sur le courage d’être soi.

J’attendais avec impatience la parution du dernier roman de Léonor de Récondo. J’ai découvert cette auteur avec Amours, une révélation. J’ai lu il y a peu Pietra viva, une petite déception. Mais voilà, avec Point cardinal, Léonor de Récondo fait sa grande entrée dans MES auteurs préférés, ceux dont je suis toutes les parutions, ceux dont je veux tout lire. Après seulement trois romans. Et donc deux gros coups de coeur. Car oui, Point cardinal est un coup de coeur. Tout comme Amours, il m’est assez difficile d’en parler ; je sais d’avance que mes mots ne seront jamais à la hauteur de ce que j’ai ressenti pendant cette lecture. L’écriture est tellement parfaite et pleine de finesse. Les mots sont si délicats, justes, tous posés au bon endroit, au bon moment. Il n’y a rien de trop, ni rien qui manque, c’est un dosage parfait, minutieux. L’histoire de Laurent et sa famille est très émouvante, forte, et tellement pleine d’humanité. J’ai quitté tous ses personnages avec regret. Un très beau roman. Un grand merci à vous, Léonor de Récondo.

Publicités