Lilian, un collégien français, passe quelques jours à Chicago chez son oncle et sa tante avant de partir rejoindre son père à Indianapolis. Mais le voyage en car Greyhound va se révéler rocambolesque et… cauchemardesque ! Pourquoi le chauffeur repart-il sans attendre Lilian alors qu’il est descendu avec une envie pressante ? Qui est cet étrange M. Kaplan, parlant français, descendu au même arrêt que lui au bord de la route 41 ? Que fait cet avion au milieu de nulle part et pourquoi tire-t-il sur Kaplan ? Comment Lilian va-t-il se sortir de cette succession de dangereuses mésaventures ?

Lecture commune avec ma fille (et lecture au programme de sixième cette année), Sur la route d’Indianapolis est un petit roman aux multiples rebondissements. Ces derniers sont trop nombreux à mon goût, et plus on avance dans l’histoire et plus ce scénario devient improbable. Ma fille et moi on n’y croyait plus. Mais j’ai aimé ce road trip rocambolesque en bus, en voiture, en moto, en hélicoptère ! Le personnage de Lilian est attachant et l’histoire finie bien !

Publicités