Recherche

blogaëlle

Catégorie

livre ado

Autre-monde, Tome 1 : L’alliance des Trois, de Maxime Chattam – Albin Michel, 2008.

Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment… Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… à cet Autre-Monde.

Et bien, je préfère plus la plume de Maxime Chattam quand il écrit pour les adultes, que celle pour la littérature jeunesse / ado ! Ce roman fut loin d’être agréable à lire. Côté intrigue, j’ai eu la désagréable et forte impression, dès le début (et elle ne m’a plus lâché), de lire une bien pâle copie (voire un plagiat…) de la bd Seuls, notamment, mais pas seulement, tant on retrouve dans ce tome 1 des événements, des postures, des intrigues déjà lus ailleurs. De quoi être bien déçue en fermant ce roman une fois la lecture achevée (oui, quand même).

Publicités

La passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver, de Christelle Dabos – Gallimard Jeunesse, 2013.

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant.

Je viens (enfin) de découvrir le (trop ?) riche univers de Christelle Dabos. Il m’a fallu une centaine de pages avant de commencer à entrer véritablement dans cette histoire. C’est un premier tome très fourni, dense, qui pose beaucoup de choses, ce qui ralentit parfois le rythme de l’intrigue. Un premier tome prometteur, mais une lecture alourdie par la longue mise en place d’un univers foisonnant. J’espère que le deuxième tome sera plus captivant !

Fish Girl, de David Wiesner (texte et dessin) et Donna Jo Napoli (texte) – Clarion Books, 2017.

Who is Fish Girl? What is Fish Girl? She lives in a tank in a boardwalk aquarium. She is the main attraction, though visitors never get more than a glimpse of her. She has a tail. She can’t walk. She can’t speak. But she can make friends with Livia, an ordinary girl, and yearn for a life that includes yoga and pizza. She can grow stronger and braver. With determination, a touch of magic, and the help of a loyal octopus, she can do anything.

Mettez-moi un livre de David Wiesner entre les mains et je suis déjà ailleurs, loin, loin, très loin. C’est toujours un voyage particulier. Cet auteur/illustrateur a une telle imagination ! J’ai été totalement emportée par cette fabuleuse histoire, par cette soif de liberté et d’indépendance qui grandit chaque jour en Mira. A lire absolument !

Drama, de Raina Telgemeier – Scholastic, 2012.

 

Callie loves theater. And while she would totally try out for her middle school’s production of Moon Over Mississippi, she can’t really sing. Instead she’s the set designer for the drama department stage crew, and this year she’s determined to create a set worthy of Broadway on a middle-school budget. But how can she, when she doesn’t know much about carpentry, ticket sales are down, and the crew members are having trouble working together? Not to mention the onstage AND offstage drama that occurs once the actors are chosen. And when two cute brothers enter the picture, things get even crazier!

J’ai retrouvé avec plaisir le dessin de Raina Telgemeier. L’intrigue est sympathique, les personnages assez attachants, et on suit avec un certain plaisir la création de cette pièce de théâtre.

La nuit de la 25e heure, de Edward Hogan – Les Grandes Personnes, 2012.

Dan, adolescent mal dans sa peau, passe ses vacances d’automne avec son père dans un complexe de loisirs – bungalows en forêt, vélos et piscine sous dôme. La mère est partie avec un autre, le père boit trop : ça ne va pas fort. Le garçon remarque alors Lexi, étrange jeune fille qui nage jour après jour dans l’étang glacial. Lexi est drôle, lui donne confiance en lui, mais est aussi terriblement mystérieuse. Qu’en est-il de ces bleus sur son visage, plus marqués à chaque rencontre ? De ces blessures qui apparaissent à leur tour sur le corps de Dan ? Et pourquoi la montre de la jeune fille égrène-t-elle les secondes à rebours ? Pourquoi semble-t-il être le seul à la voir ? Une seule chose est sûre : avant le passage à l’heure d’hiver, Dan risquera tout pour mettre au jour la menace qui pèse sur Lexi et briser le cycle de la terreur. Un thriller surnaturel sans temps mort !

J’ai dévoré ce roman pour adolescents bien ficelé et mêlant très habilement réalisme et surnaturel. Intrigue, personnages, écriture, diverses thématiques abordées, j’ai tout apprécié. La maison d’édition Les Grandes Personnes est toujours une valeur sûre ! A lire absolument !

Giant Days #1, de John Allison (texte), Lissa Treiman (dessin), Whitney Cogar (couleurs) – BOOM! Box, 2015.

 

Susan, Esther, and Daisy started at university three weeks ago and became fast friends. Now, away from home for the first time, all three want to reinvent themselves. But in the face of handwringing boys, “personal experimentation,” influenza, mystery-mold, nu-chauvinism, and the willful, unwanted intrusion of “academia,” they may be lucky just to make it to spring alive. Going off to university is always a time of change and growth, but for Esther, Susan, and Daisy, things are about to get a little weird.

J’ai plus que moyennement apprécié ce comics, que ce soit pour son histoire, son dessin et sa colorisation. Je ne lirai pas les autres volumes.

Midnighters, Tome 1 : L’heure secrète, de Scott Westerfeld – Pocket Jeunesse, 2009.

Il existe une ville, aux États-Unis, où le temps s’arrête à minuit. Plus un être ne bouge, tout semble figé… S’ouvre alors l’heure secrète. Le monde appartient aux darklings, des créatures maléfiques qui rodent dans les ténèbres. Seuls quelques ados, nés à minuit pile, sont capables d’évoluer dans cet espace-temps. Ils se surnomment entre eux les midnighters. Tous ont des pouvoirs spéciaux. Tous, sauf Jessica Day. Pourtant, les créatures de l’ombre sentent en elle un danger redoutable et sont prêtes à l’éliminer…

Un bon premier tome qui donne envie de continuer cette série. L’histoire est vite prenante, l’écriture relativement fluide, mais les personnages ne sont pas vraiment attachants pour le moment, et le rythme est parfois un peu trop lent.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :