Recherche

blogaëlle

Tag

BD du mercredi

Le tueur (tome 1), de Matz (scénario) et Luc Jacamon (dessin) – Casterman, 1998.

Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissableinsoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Le-tueur-tome-1

Long feu est l’autobiographie d’un tueur professionnel. Un homme solitaire et froid, méthodique et consciencieux, qui ne s’embarrasse pas de scrupules ni de regrets. Alors qu’il guette sa prochaine victime, nous partageons ses pensées, nous apprenons à le connaître, nous découvrons sa vie à travers de nombreux flash-back. Plus l’attente dure et plus il s’énerve, il nous entraîne dans des abîmes de violence, jusqu’à l’explosion finale. Mais les cartes seraient-elles truquées ? Gare aux éclaboussures…

Dans ce premier tome de la série, on découvre planche après planche cet étrange personnage, un tueur peu sympathique et dépourvu du moindre état d’âme, qui parle beaucoup de lui-même, de sa vie, de ce qu’il a fait dans le passé. Certains de ses propos font un peu cliché, mais on apprend énormément de choses sur lui grâce à ce tome introductif. A aucun moment je me suis lassée de ce monologue. En fait, j’ai été très intriguée par ce personnage dès les premières pages. Avec une mention très spéciale pour les dessins et les couleurs.

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

Le cercle de Minsk, de Franck Giroud (scénario) et Jean-Marc Stalner (dessin) – Glénat, 2010.

Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissableinsoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

De nos jours, au Para (Amazonie brésilienne). Iannis Klinkert, ancien athlète est-allemand devenu médecin itinérant dans les camps de chercheurs d’or, pense avoir définitivement fait une croix sur son passé. Or, après la mort de ses parents, il reçoit en héritage… une place au mystérieux « Cercle de Minsk », association ultra secrète et mystérieuse, qui tient énormément à lui.

Je n’ai pas été séduite par cette série, encore moins par les dessins de Stalner. Dommage. L’intrigue me paraissait prometteuse d’une bonne lecture : un secret familial et un étrange héritage qui viennent perturber la vie du héros, avec en toile de fond les tourments du 20ème siècle. Mais les nombreux rebondissements n’auront pas suffi à me captiver plus que cela. Je suis juste heureuse d’avoir achevé cette série pour passer à une autre, en espérant tomber sur mieux !

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

La liste 66 (tome 2) / BD du mercredi #12

liste

La liste 66, tome 2 : Missouri, d’Éric Stalner – Dargaud, 2007.

États-Unis, 1960. Après leur départ précipité de l’Illinois, Alex et son fils trouvent refuge dans la petite ville de Newton, dans l’État du Missouri. C’est là qu’Alex a décidé de prendre une nouvelle identité et d’attendre patiemment son heure.

Nouvel état, nouvelle ville, et nouvelles identités pour Alex et Rob. Mais le but d’Alex est toujours le même : protéger la liste pour se protéger lui et son fils. Ce n’est pas chose facile, le FBI et le KGB ne le lâchent pas. Et le clown continue de suivre sa mission, jamais bien loin d’Alex. Dans ce deuxième tome, on comprend que des espions se font éliminer les uns après les autres par ce fameux Clown. Déjà six victimes au début de ce tome, combien seront-elles à la fin ? J’ai apprécié retrouver ces personnages et en découvrir d’autres, mais je regrette que l’auteur ne soit pas plus généreux en informations. On apprend peu de choses. La fin du tome 2 est bien ficelée. La fuite continue pour Alex et son fils…

liste2   liste4   liste3

 c

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

La liste 66 (tome 1) / BD du mercredi #11

liste

La liste 66, tome 1 : Illinois, d’Éric Stalner – Dargaud, 2009.

J.F. Kennedy et Marilyn Monroe sont les icônes d’une Amérique conquérante. Mais les tensions entre les deux blocs sont au paroxysme d’un monde trouble, celui de la guerre froide. Un citoyen américain, Alex, semble à l’écart de tout cela. Et pourtant il détient une liste qui va mettre sa vie – et celle de son fils – en péril. Une liste sur laquelle des noms apparaissent et qui inquiète au plus haut point le FBI et le KGB…

Ce premier tome pose l’intrigue et les personnages. Nous sommes dans les années 60, en pleine guerre froide ; Alex, dont la femme est morte dans d’étranges circonstances, s’enfui un soir avec son fils, et récupère au milieu de nulle part une liste de noms. A cela se mêle un meurtrier, appelé le Clown. C’est un peu confus sans l’être, je pense que les liens entre les personnages seront plus clairs grâce aux tomes suivants…

liste1   liste2

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

Murena (cycle 1, tomes 2-4) / BD du mercredi #10

murena2  murena3  murena4

Murena (cycle 1, tomes 2-4), de Jean Dufaux (scénario) et Philippe Delaby (dessins) – Dargaud, 1999 (tome 2), 2001 (tome 3), 2002 (tome 4).

Présentation de l’éditeur :
Tome 2 :
Rome, trois jours avant les ides d’Octobre. L’empereur Claude est mort, empoisonné par sa femme Agrippine, alors qu’il voulait la répudier pour épouser Lolia Paulina, mère de Murena. Néron, fils d’Agrippine, devient empereur. Sa mère lui ayant acheté les faveurs de l’armée et du sénat, elle croit pouvoir gouverner. Mais à dix-sept ans, Néron n’est déjà plus un enfant, et elle va l’apprendre à ses dépens. Britannicus, fils de Claude, a été écarté du pouvoir. Mais Pallas, pour se venger de Néron qui lui a enlevé Acté, son esclave préférée, remet à Britannicus un parchemin qui peut changer la face du monde : l’acte de répudiation marqué du sceau de son père, qui élimine Néron de la succession. Pendant ce temps, Murena recherche les assassins de sa mère tandis que Néron s’arrange pour régler le problème Britannicus.

Tome 3 : Britannicus est mort comme son père, l’empereur Claude. Empoisonné. Le testament qui aurait pu mettre fin aux ambitions de Néron n’est plus que cendres. Néron reste seul sur le trône de Rome. Seul ? Enfin presque. Dans l’ombre, sa mère, Agrippine, seconde épouse de l’empereur, a bien l’intention de faire ce qu’il faut pour  » mordre à ce fruit pourri qu’est le pouvoir.  » Le corps de Britannicus enduit de plâtre finit à peine de brûler sur un bûcher battu par la pluie que la lutte pour le pouvoir reprend de plus belle. Néron apprend de Locuste l’empoisonneuse comment Agrippine a fait assassiner Claude. Il la prend à son service. Agrippine riposte en faisant empoisonner l’empoisonneuse. Néron se sent si seul qu’il appelle auprès de lui sa tante, Domitia Lepida, bête noire de l’impératrice. Agrippine riposte en obligeant son fils à signer lui-même la condamnation à mort de Domitia.

Tome 4 : Rome, an 58. L’ombre des crucifiés s’étend sur l’empire tandis que tout Rome bruisse de rumeurs. Néron, le nouvel empereur aurait fait empoisonner son demi-frère, Britannicus. Agrippine, pour rentrer en faveur auprès de son fils serait prête à lui ouvrir sa couche. Néron n’aurait de pensées que pour Acté, la belle prostituée qu’il a arrachée à Pallas l’affranchi. Au palais justement, Néron charge Acté d’annoncer à Murena qu’il est pardonné et que rien ne s’oppose à son retour à Rome. Murena ne demande que ça, mais exige de son souverain la tête de Draxus, l’assassin de sa mère. Draxus qui a commis ce meurtre à la demande d’Agrippine… Néron imagine alors un plan machiavélique qui doit aboutir à la mort d’Agrippine. Il propose à sa mère de faire combattre Draxus contre un gladiateur choisi par Murena. Si Draxus gagne, la garde prétorienne qui veille jour et nuit sur la mère de l’empereur sera doublée. Si Draxus perd, la garde prétorienne sera supprimée.  » La meilleure des mères  » sent un piège implacable se refermer sur elle.

Mon avis : après voir lu le premier tome, il y a déjà quelque temps, j’ai enchainé ces trois tomes les uns après les autres, mais sans bouder mon plaisir. Il y a beaucoup de trahison, de vengeance et de complots dans ce premier cycle de Murena. Les personnages sont très intéressants, et on apprend bien des choses historiquement parlant. Je poursuivrai donc avec le cycle 2…

murena2p    Murena3p  Murena4p

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

Pigalle 62.27 / BD du mercredi #9

pigalle

Pigalle 62.27, de Jean-Claude Götting (scénario) et Loustal (dessin) – Casterman, collection Univers d’auteurs, septembre 2012.

Présentation de l’éditeur : Jeune provincial d’Auxerre encore jamais « monté » à la capitale, Antoine aborde Paris avec méfiance et appréhension. Mais aussi une détermination inflexible : il n’est venu que pour venger son père, suicidé par la faute d’un certain Robert Mondcamp – à en croire en tout cas un courrier adressé par le défunt juste avant qu’il ne se pende. Antoine s’arrange pour croiser la route de sa cible – tant et si bien qu’il va devenir l’un des familiers de Mondcamp, lequel ne tarde pas à le recruter pour l’un de ces nombreux petits boulots à la limite de la légalité qui semblent constituer l’ordinaire de ses activités. Mais au contact du monde interlope de Pigalle et des personnages qui traversent sa nouvelle vie – comme Betty, un transsexuel qui se produit dans les boîtes de nuit du quartier, ou Caroline, une jeune femme aux apparences sages mais qui n’hésite pas à poser pour des photos dénudées, et avec laquelle il entretient bientôt une liaison –, Antoine sent sa résolution faiblir…

Mon avis :il ne se passe pas grand chose dans cette BD, du moins rien que je n’avais pas lu ou vu ailleurs. Mais le plaisir fut ailleurs, dans le dessin que j’ai beaucoup apprécié, dans la découverte de ce personnage attachant qu’est Antoine, et dans cette fin où tout s’enchaîne et qui m’a agréablement surprise. Une BD à lire sans en attendre trop, pour ses belles planches…

pigalle1 pigalle2 pigalle3

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

Au pays des ombres / BD du mercredi #8

pays

Au pays des ombres, de Mathis (scénario) et Thierry Martin (dessin) – Soleil, collection Noctambule, novembre 2012.

Présentation de l’éditeur : Antoine a dix ans, un papa fossoyeur, une maman taxidermiste et un grand frère benêt qui est mort. Il s’appelait Vincent. En classe, Antoine raconte que son frère est revenu d’entre les morts et qu’il mange des mouches ! Ses camarades se moquent de lui mais qu’importe, après l’école, Antoine va retrouver Vincent au cimetière. Les deux frères s’amusent et pénètrent dans le monde déjanté du royaume des morts ! Un soir, Antoine veut présenter son amie Claire à son frère, et tout bascule. Vincent a disparu, une créature terrifiante surgit de nulle part, et Antoine, dans sa fuite, se retrouve prisonnier du royaume des morts. Retrouvera-t-il Vincent ? Et parviendra-t-il à revenir parmi les vivants ?

Mon avis :avec une histoire et des dessins qui ne m’ont pas vraiment ravie, je ressorts de la lecture de cette BD sans grande émotion, et avec une petite pointe d’ennui. J’ai par contre apprécié le cahier graphique à la fin.

pays1 pays2 pays3

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :