Recherche

blogaëlle

Tag

fuite

Saga #1, de Brian K. Vaughan et Fiona Staples – Image, 2015.

saga

When two soldiers from opposite sides of a never-ending galactic war fall in love, they risk everything to bring a fragile new life into a dangerous old universe. From bestselling writer Brian K. Vaughan, Saga is the sweeping tale of one young family fighting to find their place in the worlds. Fantasy and science fiction are wed like never before in this sexy, subversive drama for adults.

Malgré des dessins pas du tout à mon goût (mais une excellente colorisation), j’ai relativement bien accroché à cette intrigue riche, très riche, au mélange savoureux de fantasy et de science-fiction, et servie par une imagination débordante du scénariste. Cela annonce des volumes prometteurs !

saga1

Publicités

Madame Solitude, de Bill Pronzini – Folio Policier, 2015.

65814507_13704181

« Elle était la personne la plus triste, la plus solitaire qu’il avait jamais rencontrée : elle était la solitude incarnée, la mélancolie même. » Dès que Jim Messenger croise cette jeune femme dans un café de San Francisco, il est bouleversé par l’impression de solitude qui se dégage d’elle. Elle a beau l’avoir éconduit, il ne peut s’empêcher de l’observer et de la suivre de loin. Jusqu’au jour où elle ne vient pas au café. Inquiet, il se rend chez elle et découvre qu’elle s’est donné la mort. Obsédé par cette femme, Jim décide de découvrir qui était vraiment celle qu’il surnommait Mademoiselle Solitude.

Je me suis abonnée pour 6 mois à Livre-moi(s), et Madame Solitude est le premier livre que j’ai reçu début décembre. J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans cette intrigue (même si les premiers chapitres se déroulent à San Francisco où je vis actuellement, et ce fût la petite surprise agréable). Trop de lenteur et la solitude du personnage féminin qui intrigue tant Jim Messenger en sont peut-être les principales causes. L’envie de lire ce livre (et de le finir aussi) est apparue vers la moitié. Les personnages sont attachants, les lieux sont décrits de telle manière que l’on s’y croit vraiment, au point de sentir la poussière sur notre peau parfois. L’intrigue s’accélère et s’étoffe un peu dans les derniers chapitres. Mais la lecture de ce petit polar aura été trop marquée par l’ennui pour moi. Dommage…

Insaisissable (tome 1 : Ne me touche pas), de Tahereh Mafi – Michel Lafon, 2012.

touche

Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse à cause d’un accident. Un crime. 264 jours sans parler, ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle ? Pourquoi lui pose-t-il tant de questions ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ? Le monde de Juliette est régi par un organisme tout-puissant, le Rétablissement. Il contrôle l’accès à la nourriture, à l’eau et n’hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Avide de pouvoir absolu, le fils du leader, Warner, contrôle sa propre armée et son propre territoire. Mais ce qu’il désire par-dessus tout, c’est Juliette. Avant d’en faire sa captive, il l’a observée en cachette pendant des années. La malédiction de Juliette est pour lui une force, une arme inestimable. Mais cette dernière n’a pas l’intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours…

Confus et ennuyeux. Les deux premiers mots qui me viennent pour résumer ce livre. Je ne suis jamais entrée dans ce roman. Je n’ai pas du tout apprécié l’écriture de l’auteur. Ces mots rayés m’ont dérangé, avant de m’agacer. No comment sur cette romance incompréhensible entre Juliette et Adam. J’ai trouvé cette intrigue très, très confuse. Voici donc une série que je ne poursuivrai pas…

La liste 66 (tomes 3, 4 et 5)

liste3

La liste 66, tome 3 : Kansas, d’Éric Stalner – Dargaud, 2009.

Années 60. Alex, un espion russe, remonte la mythique route 66 qui traverse les États-Unis afin de rejoindre son contact, un dénommé Sacha, situé sur la côte ouest. Mais la route est longue et périlleuse pour un agent du KGB au coeur d’une Amérique marquée par le maccarthysme… Le voici cette fois dans le Kansas, troisième étape de son périple…

liste4

La liste 66, tome 4 : Oklahoma/Texas, d’Éric Stalner – Dargaud, 2009.

Quatre années se sont écoulées depuis le précédent épisode. Rob a fui après avoir vu son père se faire abattre par le « clown », ce tueur implacable. Réfugié à Oklahoma City, Rob est étudiant et tente de se faire oublier mais le passé ressurgit vite : il « hérite » de la fameuse liste 66 sur laquelle apparaissent des noms d’espions soviétiques. A son tour, il devient une cible… Un récit d’espionnage et d’aventure passionnant qui met en exergue les années 60 aux Etats-Unis dans un contexte politique de guerre froide.

liste5

La liste 66, tome 5 : … Californie, d’Éric Stalner – Dargaud, 2010.

Années 1960, Etats-Unis. Traqués par le FBI et le KGB, Alex – qui détient une liste explosive contenant les noms d’agents infiltrés – et son fils Rob empruntent la mythique route 66 afin de rejoindre l’énigmatique Sacha, leur contact basé sur la côte Ouest, en Californie. Mais Sacha n’est pas celui que l’on croit et le « clown », qui est en fait un tueur à la solde du KGB, a la ferme intention d’empêcher cette rencontre… Ce véritable road-movie sur fond d’espionnage et de guerre froide s’achève avec cet épisode qui offre aux lecteurs une révélation de taille !

Fin de La Liste 66 avec ces 3 derniers tomes. Chaque épisode apportait ce qu’il fallait en information et suspense pour apprécier cette série. Le dernier volume est assez riche et apporte son petit lot de surprises. Bref, une série agréable, mais pas exceptionnelle.

liste3p  liste4p   liste5p

La liste 66 (tome 2) / BD du mercredi #12

liste

La liste 66, tome 2 : Missouri, d’Éric Stalner – Dargaud, 2007.

États-Unis, 1960. Après leur départ précipité de l’Illinois, Alex et son fils trouvent refuge dans la petite ville de Newton, dans l’État du Missouri. C’est là qu’Alex a décidé de prendre une nouvelle identité et d’attendre patiemment son heure.

Nouvel état, nouvelle ville, et nouvelles identités pour Alex et Rob. Mais le but d’Alex est toujours le même : protéger la liste pour se protéger lui et son fils. Ce n’est pas chose facile, le FBI et le KGB ne le lâchent pas. Et le clown continue de suivre sa mission, jamais bien loin d’Alex. Dans ce deuxième tome, on comprend que des espions se font éliminer les uns après les autres par ce fameux Clown. Déjà six victimes au début de ce tome, combien seront-elles à la fin ? J’ai apprécié retrouver ces personnages et en découvrir d’autres, mais je regrette que l’auteur ne soit pas plus généreux en informations. On apprend peu de choses. La fin du tome 2 est bien ficelée. La fuite continue pour Alex et son fils…

liste2   liste4   liste3

 c

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

La liste 66 (tome 1) / BD du mercredi #11

liste

La liste 66, tome 1 : Illinois, d’Éric Stalner – Dargaud, 2009.

J.F. Kennedy et Marilyn Monroe sont les icônes d’une Amérique conquérante. Mais les tensions entre les deux blocs sont au paroxysme d’un monde trouble, celui de la guerre froide. Un citoyen américain, Alex, semble à l’écart de tout cela. Et pourtant il détient une liste qui va mettre sa vie – et celle de son fils – en péril. Une liste sur laquelle des noms apparaissent et qui inquiète au plus haut point le FBI et le KGB…

Ce premier tome pose l’intrigue et les personnages. Nous sommes dans les années 60, en pleine guerre froide ; Alex, dont la femme est morte dans d’étranges circonstances, s’enfui un soir avec son fils, et récupère au milieu de nulle part une liste de noms. A cela se mêle un meurtrier, appelé le Clown. C’est un peu confus sans l’être, je pense que les liens entre les personnages seront plus clairs grâce aux tomes suivants…

liste1   liste2

Logo BD Mango Vert
Découvrez les autres BD du mercredi chez Mango !

La voix du couteau

La voix du couteau (Le Chaos en marche – 1), de Patrick Ness – Gallimard, 2009.

Présentation de l’éditeur : C’est l’année de ses 13 ans et, dans un mois, Todd Hewitt va devenir un homme. Il est le dernier garçon de Prentissville. Cette ville de Nouveau Monde est uniquement peuplée d’hommes. Depuis longtemps, tous les enfants et les femmes en ont disparu. À Nouveau Monde, chacun peut entendre les pensées des autres, qui circulent en un brouhaha incessant, le Bruit. Nul ne peut échapper au Bruit, nulle part, jamais… Mais lorsque Todd découvre un lieu où le Bruit se tait, son univers bascule…
Extraordinaire, bouleversante, une quête de la vérité, de la liberté, de l’amour, portée par l’écriture originale de Patrick Ness. «La Voix du couteau», qui ouvre la trilogie du «Chaos en marche», a dès sa parution en 2008 en Grande-Bretagne, été acclamé par une critique unanime et, fait exceptionnel, reçu les deux prix littéraires les plus prestigieux.
-Prix Guardian 2008
-Booktrust Teenage Prize 2008

Mon avis : que ce fut douloureux pour moi d’entrer dans ce roman au début, de ne pas l’abandonner et le fermer définitivement. La syntaxe et le vocabulaire si particuliers du jeune héros Todd, ce Nouveau Monde si étrange, et ce fameux Bruit dont on sait si peu… Ce n’est qu’après avoir lu bien plus qu’une centaine de pages que je me suis finalement attachée à ces personnages et à leur mésaventure. Et la fin de ce livre m’a conquise… Mais que ce fut long et difficile d’arriver jusque-là. Je ne sais pas si j’aurai le « courage » de me lancer dans la lecture de la suite de cette trilogie…

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :